Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 08:43

courant.jpg

C'est un petit dur d'aller à contre-courant, surtout lorsque l'on n'y est pas totalement.

 

Oui je parle de ce grand bonhomme qui, parait-il, a une certaine classe. Je ne sais pas ce que c'est que la classe, ce n'est ni dans mon vocabulaire, ni dans mon style de vie. Mais soit, ce n'est pas le vif du sujet.

 

Ce grand bonhomme a été réélu à la tête d'un énorme pays, plein de ressources et plein de gens. Ce grand bonhomme se soucie de ces/ses gens et aussi de ces/ses ressources. C'est sans doute tant mieux pour eux!

 

Mais qui suis-je, moi, au milieu de tout cela?

Un petit Français, citoyen de la République Française. Une si belle démocratie. (Ah, oui, chez nous on est à la fois démocrate et républicain, c'est juste un savoir vivre et ce qui tient notre pays bien droit!)

Moi, j'ai voté en mai dernier pour choisir un président. Avec les autres Français, on a décidé qui allait nous représenter pendant les cinq prochaines années. Puis peu après, on a, chacun dans nos contrées retirées en France, élu des députés. Ces braves gens que nous payons par le biais de nos impôts pour nous représenter à l'Assemblée Nationale, proposent, débattent et votent des lois qui seront ajoutées à toutes les autres qui régissent la vie dans notre société qu'est notre si beau pays, la France!

Vous savez, je vis à l'étranger cette année. Et j'ai la chance de parler de mon pays, d'en dire tout le bien que j'en pense, d'en vanter les mérites, de casser certains stéréotypes, de jouer sur d'autres pour amuser nos cousins d'autres cultures et d'autres origines. Les amuser et les intéresser, les fasciner même, parfois. Leur montrer que, chez nous, tout n'est pas Global buisness ou Electronic commerce, entertainment, Wall Street Nasdaq ou CAC40, ni Coca-Cola-McDonalds-Subway-Starbucks et tous leurs amis qui leur remplissent l'estomac à tout va (et à toute heure).

Je ne sais pas si vous pouvez l'imaginer, mais on fait des envieux! Oui, certains Nord-Américains s'en rendent bien compte, la culture n'est pas toujours leur point fort! Ils tentent de se rattraper comme ils peuvent. Ils essayent tant bien que mal. Mais comme d'habitude, ils se font manger tout cru pour la masse imposante des suiveurs. Ceux qui s'installent dans la complaisance et se content de ce qui leur est proposé.

 

Non, au milieu de cette grande élection planétaire, moi, petit Français, je ne suis rien. Je n'appartiens pas à cette gigantesque nation. Gigantesque de par sa taille et la superficie de son territoire. Mais tellement petite dans son humilité. Quel pays, quel dirigeant en Europe serait capable, un seul instant, de prétendre que notre Union est la plus Grande Puissance du monde ?

Aucun! Mais pourquoi ? Parce que notre Union ne serait-elle pas si grande que cela ? NON! Parce que nous ne cherchons pas à vaincre et à écraser les autres. Parce que la grandeur n'est pas un adjectif qualitatif (lis bien ce mot cher lecteur...).

La prétention est un vilain défaut que les grands de ce monde se doivent d'abandonner. La sagesse est d'or pour celui qui ne prétend la grandeur. (oui c'est de moi, et c'est plutôt mauvais je trouve).

 

Alors non, chers compatriotes Français, cette élection ne nous concerne pas! La nôtre était un peu plus tôt cette année et je suis désolé si vous l'avez manquée.

Barack Obama n'est pas mon président. Normal, je suis Français.

Partager cet article

Repost 0

commentaires