Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 04:44

L'envie.

L'envie d'apprendre et de voir le monde évoluer. Ce monde qui te semblait jusqu'alors inchangeable et hostile.

Tu prends le temps d'observer. C'est ta vie ça, l'observation. Qu'on t'observe toi, ça, tu n'aimes pas. Mais qui a dit que le monde était parfait ?

Tu as pris le temps d'observer et tu continues, au jour le jour, à voir le monde dans les yeux des enfants. L'insouciance enfantine. Le rêve et le jeu. L'amitié facile et fragile.

Un temps pour tout et chaque chose en son temps. Tu es mon amie ? Personne n'est mon ami ici. Bonne fin de semaine mon ami, je t'aime beaucoup!

 

Non, l'envie d'apprendre n'est pas si futile que cela. Elle est bel et bien observable dans les yeux d'un enfant. Il a soif. Il parle anglais mais il a soif. Il veut voir TON sourire quand il t'offre ces quelques mots de français langue de sa mère mais première langue étrangère... Et puis il y a les autres curieux, les curieux du monde. Pas seulement les curieux linguistiques. Ceux qui veulent savoir pourquoi on voit toutes les oies voler en même temps dans la même direction? Mais pourquoi aujourd'hui il y en a quelques unes qui volent dans la direction opposée des autres de la semaine dernière ?

Non mon ami, papa et maman ont un GPS, mais papa oie et maman oie n'en ont pas... Ça chauffe au nord ? Aïe aïe caramba ! Déboussolé! Le voici ton nouveau mot ma belle! Ton certificat de meilleure francophone de la semaine doit se mériter! (Et moi je peux t'offrir plus que de la science, les mots pour en parler !)

 

Le bonheur de l'accomplissement! Pourquoi doit-on avoir entre 3 et 5 ans pour être heureux d'un 'petit accomplissement' ? Que cela change-t-il d'en avoir 20 de plus ?

Ne basculons pas dans l'hypocrisie et de s'émerveiller pour un rien. Si c'est nul, on va peut-être pas le dire, mais on va pas laisser croire que Da Vinci se cache en toi ! Ah, la dérive anglo-saxone pour venir entacher les merveilles du monde... (et la dérive franco-Française pour fusiller sur place le moindre écart à la règle!)

 

Soyons raisonnable et sachons observer et se poser les bonnes questions. L'envie d'apprendre, ils ne sont pas les seuls à l'avoir! Chacun trouvera sa spécialité! J'aime bien comprendre l'évolution géopolitique d'un pays, mais le linguiste que je suis éprouve parfois des difficultés à assimiler une nouvelle langue. Ça n'en est pas moins intéressant d'observer (ce concept revient!) les faits similaires dans plusieurs langues étrangères mais que l'on ne retrouve pas dans la nôtre! Mais savoir pourquoi tant d'immigrants ont débarqué dans tel pays à telle époque me passionne tout autant!

Pardon, ma passion, c'est d'observer la soif d'apprendre de nos chères têtes blondes (quel idiome faux et à la limite de la xénophobie!!) Pas forcément de l'assouvir, mais des les aider à comprendre qu'ils peuvent trouver un moyen de l'assouvir par eux-mêmes, ça c'est le bonheur absolu! Poser des questions quand on te pose des questions. C'est ça la clef!

 

Mais pour pas que la clef déchante, il faut être au clair avec les savoirs et savoir-faire de la didactique.

 

Chers amis, bon courage, après 5 années (on pourrait dire 6 car je découvre de plus en plus que l'Angleterre m'est très utile au quotidien.) d'études, je passe mon temps à réfléchir à tout cela. Mais c'est normal, on savait à quoi s'attendre en se projetant dans cet univers fascinant.

 

Bon voyage, bon apprentissage.

Partager cet article

Repost 0

commentaires