Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 00:19
Non mais ils vous arrive quoi?
ça y est, j'écris dla grosse merde, et j'fais dla pub bien placée, et tout le monde se précipite sur mon blog...
Mes chers lecteurs je vous déteste!
Comme s'il n'y avait que les derniers articles qui valaient la peine d'être lus! Qui oserait venir me dire qu'il a lu tous mes articles (à part peut-être deux personnes) ?
Ah oui je suis faché! Et si je continue à publier au même rythme sans faire de pub, personne ne reviendra jeter un coup d'oeil ici avant longtemps!
Alors jpeux faire semblant d'être pris d'un élan d'inspiration, continuer de vous balancer des horreurs que moi-même je suis incapable de lire une deuxième fois; ou jpeux juste m'arrêter là, et vous laisser le temps de lire le reste de ce que vous pouvez trouver ici.
Parce que vous dire des trucs, jpeux me lancer assez facilement! C'est pas les sujets qui manquent en ce moment! Avec l'actu qu'on a (merci peuple, gouvernement et système économique!)
Non, je n'en dirai rien en fait. Ca serait trop gentil pour vous. Jpréfère rester dans ce survol carrément inutile. Juste un genre de coup de gueule pas trop méchant. Un petit mécontentement.
L'air de rien, je vous enmène dans un univers. C'est pas toujours le mien. Ya des ptites z'histoires sympas et des réflexions. Et puis je vous hypnotise avec mon "slogan" coloré.
Jvous offre un bonus, parce que je suis comme ça. Le prochain article est une création récupérée d'il y a un an. Et j'en suis particulièrement content.
Petit louveteau, n'attend pas que la louve te nourisse et chasse!
Repost 0
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 23:48
La raison démesurée.
 
echelle
C'est comme un yahourt zéro pour cent rempli de miel.
C'est comme des égouts nettoyés.
C'est comme des articles soldés 101 pour cent.
C'est comme respirer sous l'eau.
C'est comme marcher sur mars.
C'est comme ressusciter.
Y'en a qui mangent 300 grammes de viande par repas.
Y'en a qui tentent de protéger leur rivière.
Y'en a qui vivent dans la cordillère des Andes.
Y'en a qui réfléchissent trop.
Y'en a qui dorment pas assez.
Y'en a qui n'en ont que faire.
Ils préfèrent écrire sur les murs et cracher par terre.
Ils préfèrent brûler des voitures.
Ils préfèrent s'enfermer dans leur misère.
Ils préfèrent s'enfuir.
Ils préfèrent oublier.
Ils préfèrent voyager.
Ne leur en demandez pas trop,
C'est leur raison démesurée.


















"Diagonales perdues
Et des droites au hasard
"
Repost 0
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 00:40
vortex.jpg
who do i hate the most?

which ghost inside of me?

Is it the one that makes me so boring that i'm even boring myself?
Is it the one that makes me laugh about nothing that i'm even laughing about myself?
Or is it just the one that has lost faith even in myself?

I cannot stand the guy i've become.
This man that talks more than what he really does.
Someone who's life turned out to be meaningless in about 10 months.
Someone who could define himself as selfish.

I profoundly know that i could do something with my life.
I know that i could be someone better.

You should say what are you waiting for?
And why in the hell would i know that?

Maybe some self-confidence which i'm loosing more and more everyday.
There may be an answer to this nervous breakdown as they say.

I don't like those questions I don't have the answers.
Does anyone?
Repost 0
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 02:01
storm.JPG
Y'en a qui auraient dit: I wanna destroy.
D'autres disent: zerstören.
Nous autres francophones on dit: "jvais tout péter".

Mais pourquoi? Quelle est la source du problème?
T'es pas bien? Qu'est-ce qui t'arrive?

Et bien ça arrive.
Une overdose d'inutilité.
Un sentiment de non-appartenance.
Inadapté au moule. (remarquez que ya mieux que les moules...)

On cherche.
On aperçoit une lumière au loin.
Un feu de cheminée qui brûle notre solitude.
On s'approche, et 'flop', tout disparait.
On tombe. On rampe quelques temps.

Levé difficile.
On se dit qu'on n'est pas fait pour ça.
On s'en va sans trop savoir vers où.
On erre.
Repost 0
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 01:09


Metallica - The Unnamed Feeling

Been here before

Been here before couldn't say I liked it
Do I start writing all this down?
Just let me plug you into my world
Can't you help me be uncrazy?

Name this for me, heat the cold air
Take the chill off of my life
And if I could I'd turn my eyes
To look inside to see what's comin'

It comes alive
And I die a little more
It comes alive
Each moment here I die a little more

Then the unnamed feeling
It comes alive
Then the unnamed feeling
Takes me away

I'm frantic in your soothing arms
I can not sleep in this down filled world
I've found safety in this loneliness
But I cannot stand it anymore

Cross my heart and hope not to die
Swallow evil, ride the sky
Lose myself in a crowded room
You fool, you fool, it will be here soon

It comes alive
And I die a little more
It comes alive
Each moment here I die a little more

Then the unnamed feeling
It comes alive
Then the unnamed feeling
Treats me this way
And I wait for this train
Toes over the line
And then the unnamed feeling
Takes me away

Get the fuck out of here
I just wanna get the fuck away from me
I rage, I glaze, I hurt, I hate
It hate it all, why? Why? Why me?

I cannot sleep with a head like this
I wanna cry, I wanna scream
I rage, I glaze, I hurt, I hate
I wanna hate it all away
Repost 0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 19:50

 

Cet après-midi, me reposant de ces dures semaines de révisions/partiels, j'ai ouvert une page sur mon navigateur internet et je suis allé voir les derniers articles qu'on pouvait lire sur le site d'informations libre rue89.com.

Je tombe sur un article plutôt intéressant en ce moment de débat sur l'identité nationale. L'article titrait: "Religions : le menu à la cantine, nouveau casse-tête des écoles".

On peut y lire le point de vue d'une directrice d'école qui se trouve quelque peu désemparée quant à cette diversité religieuse dans son école. Entre Juifs et Musulmans, Catholiques et non croyants, elle ne sait comment gérer sa cantine qui d'ailleurs devrait être totalement gérée par la mairie de sa ville.

cantine

Elle donne différentes solutions, comme la première: ne rien garantir aux parents. C'est plutôt sage. Et je partage tout à fait ce point de vue.

 

Enfin, je me suis dit: "Tiens? Mais notre pays n'est-il pas supposé laïque?" et puis, j'ai voulu mieux comprendre ce mot, "laïque", la "Laïcité", on emploie ce mot d'une manière si religieuse que ça en devient un peu ridicule, dans le sens amusant hein! pas stupide du tout!

Grand pratiquant de la bible encyclopédique qu'est le site multilingue Wikipedia, je m'empresse de taper /laïcité/ dans la barre de recherche. Une longue page se charge à l'écran. J'en perds espoir et me dit que je ne vais que garder la toute petite définition proposée en haut de la page:

La laïcité désigne, au sens actuel, la séparation du civil et du religieux. Le principe de séparation des pouvoirs politique et administratif de l’État du pouvoir religieux en est une application. Au sens contemporain, elle est le principe d'unité qui rassemble les hommes d'opinions, religions ou de convictions diverses en une même communauté.

On peut déjà se faire un avis sur la question. Je parcours tout de même le reste de la page, pris de curiosité. Et voilà des références philosophiques, des tas de liens vers d'autres articles, dont un article complet sur la Laïcité en France. Eh bien il est encore plus fournis que le premier! La petite définition du haut de page ressemble à celle déjà donnée. Mais en parcourant la page, je tombe sur une partie "Cantines scolaires". La ville de Lyon prétend pouvoir laisser le choix du menu aux enfants. On accueille cette révolution à bras ouverts du côté de SOS Racisme, et on porte plainte du côté de l'association féministe Regards de femmes. Je ne polémiquerais pas.

 

Légèrement blasé de la tonne de lignes à ingurgiter pour me faire une véritable idée, je vais chercher mon Petit Robert 2008. Finalement, on oublie de cette manière toutes les discussions autour des mots, et on retombe (du moins je l'espère) dans un certaine impartialité, sans parti pris. Parmis les 3 sens possibles, celui qui m'intéresse est bien "Qui est indépendant de toute confession religieuse".

J'oublie donc tous les préjugés sur les religions (quelles qu'elles soient!) et me repose uniquement sur cette définition. L'Etat Français est, selon sa Constitution, un Etat Laïque. Il est donc "indépendant de toute confession religieuse". Les aliments ne sont pas contraints d'être traités religieusement, casherisés ou hallalisés, ou servir du poisson le vendredi ou pendant les 40 jours du carème, ou même de ne pas nourrir les musulmans pendant le ramadan. Si je comprends bien la définition, on doit oublier tout ça, et servir à manger aux enfants sans différenciation. Et dans tout ça, l'école, pour l'égalité des chances, se doit de présenter la diversité culinaire à nos petites têtes blondes (comme on aime tellement les appeler).

La Laïcité, c'est oublier les religions.

Mais le Bon Sens, vous savez, celui qui fait qu'on se croit plus à même de décider de certaines choses, il me fait penser que je devrais faire gouter à tous les enfants de la viande casher ou hallal. Et que malgré les convictions religieuses des parents, je dois faire gouter du porc à tout le monde.

Et si les parents me spécifient que leur chérubin ne doit pas toucher à la viande porcine, je fais quoi moi? Je reste obtus et je garde à l'esprit ma définition qui résoud les problèmes de religion en une ligne?

 

En tant que citoyen de France, je veux quoi? Ma conviction à moi, en tant que personne, serait de donner de tout à tout le monde. Moi, en tant que personne, j'ai une partie de mon identité que je considère comme citoyen français, mais j'ai aussi mon point de vue sur la religion qui entre en jeu. La religion elle ne devrait pas interdire. Mais ça je ne peux pas l'imposer à tout le monde. Et si je me mets à la place de cette directrice d'école qui doit gérer sa cantine, que ferais-je? Je ne vais pas m'amuser à faire des dossiers-alimentaires pour chacun des écoliers, le travail pour les accompagnateurs n'en serait que plus difficile et pourrait devenir ingérable!

Nous n'allons pas ghetto-iser nos écoles et faire des services musulmans/juifs/catholiques/non religieux. Mais alors que faire? Embaucher du personnel pour faire le lourd travail qu'engendrerait le dossier-alimentaire. 

Ou peut-être revoir un petit peu le choix de la religion, à partir de quand une personne fait-elle partie d'une religion? Laisser le choix aux enfants, quand ils seront un peu plus grand. Prendre le temps de leur montrer toutes les religions qui existent, leur présenter le monde de la religiosité, le culte et les convictions de chacune des religions.

 

Parce qu'évidemment, je viens de vous perdre dans mon point de vue sur la religion. Ah oui, la religion, ça nous demande un sacré remue-méninges! Et en plus, elles sont incapables de faire la paix alors qu'elles prônent quasiment toutes les mêmes choses, à leur manière propre. Mais nous, les non-religieux (je ne dis pas "athé", ce mot a trop de sens), on va se mettre où? Car on aime tout le monde, et "on s'en fout" de leurs pratiques religieuses. Ce n'est pas qu'on "s'en fout", c'est juste que la religion ne résume pas les gens (enfin j'ose le croire!).

 

Mais la cantine alors? On suit l'impartialité? Ah j'aimerai bien. Je sais que de plus en plus, les écoles fournissent les menus de la semaine (pour les avoir vus dans l'édition locale du journal), les parents savent donc quel jour il faudra bien prévenir son enfant de faire attention à ce qu'il y a dans son assiette. Ah oui, tiens donc, l'éducation, c'est aussi le travail des parents non? Si vous ne pensez pas, allez tout de suite présenter votre petit à l'adoption, car être parent, ce n'est pas que de l'élevage animalesque, c'est aussi lui apprendre à observer la vie et à la comprendre, on peut s'aider de tout, y compris de la religion. Oubliez mon idée de laisser le choix de la religion, ce n'est pas le problème ici! Notre pays veut absolument oublier que l'éducation passe aussi par le foyer familial.

 

L'égalité des chances, OUI. Imposer sa religion, NON. La cantine, c'est l'école! L'école, c'est l'Etat. Et l'Etat est laïque. La cantine est donc laïque. Oui pour servir de tout et utiliser les religions pour faire découvrir le monde aux enfants.

 

Repost 0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 23:22


Yann Tiersen - Monochrome


Anyway, I can try
Anything it's the same circle
That leads to nowhere and I'm tired now.

Anyway, I've lost my face,
My dignity, my look,
Everything is gone
And I'm tired now.

But don't be scared,
I found a good job and I go to work
Every day on my old bicycle you loved.

I am pilling up some unread books under my bed
And I really think I'll never read again.

No concentration,
Just a white disorder
Everywhere around me,
You know I'm so tired now.


But don't worry
I often go to dinners and parties
With some old friends who care for me,
Take me back home and stay.

Monochrome floors, monochrome walls,
Only absence near me,
Nothing but silence around me.
Monochrome flat, monochrome life,
Only absence near me,
Nothing but silence around me.


Sometimes I search an event
Or something to remind,
But I've really got nothing in mind.

Sometimes I open the windows
And listen people walking in the down streets.
There is a life out there.

But don't be scared,
I found a good job and I go to work
Every day on my old bicycle you loved.

Anyway, I can try
Anything it's the same circle
That leads to nowhere and I'm tired now.

Anyway, I've lost my face,
My dignity, my look,
Everything is gone
And I'm tired now.

But don't worry
I often go to dinners and parties
With some old friends who care for me,
Take me back home and stay.

Monochrome floors, monochrome walls,
Only absence near me,
Nothing but silence around me.


Monochrome flat, monochrome life,
Only absence near me,
Nothing but silence around me.
Repost 0
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 17:05
Depuis combien de temps n'as-tu pas ouvert un journal
Sans avoir les mains pleines de sang la conscience au fond d'un canal
Où le fait divers le plus sanglant fait le bonheur du capital
L'information se modelant au gré des lignes éditoriales

Depuis combien de temps n'as-tu pas marché dans la rue
Sais-tu où vont tous les passants et pourquoi tant de mains tendues
Quand la misère fait des enfants la peur s'installe la nuit venue
Il faudrait mille arrondissements pour y loger tous les exclus


Si j'perds mon temps à faire cent fois le tour de toutes mes questions
Si j'perds mon temps
Je serai vivant tant que je saurai faire parler la poudre à mes canons
Je serai vivant.


Depuis combien de temps n'as-tu pas pris ta pause syndicale
Qui dans la course au rendement lacèrent les ceintures sociales
Quand y'a plus de frein aux puissants c'est le crash des masses salariales
Ou l'esclavage choisis ton rang on ne combat plus à armes égales

Depuis combien de temps n'as-tu pas crié au scandale
Sous les pas des manifestants les pavés se sont fait la malle
La propagande s'est fait les dents sur notre soif électorale
Y'en a ras l'front des fachos light qui rendent le mépris national


J'perds mon temps - Tournée Générale
Repost 0
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 22:53
  Et en voilà encore un autre qui m'énerve...

Ils sont nombreux ces gens-là... oui, ceux qui s'en foutent un peu de ce qui se passe vraiment dans leur pays, dans leur ville, sur leur planète!
Celui là, il aimerait pouvoir vendre des Médicaments dans le rayon à côté des saucissons. Tout ça parce que la vie est trop chère.

Que quoi? Vendre des Médicaments comme ça? Pourquoi pas: la nouvelle collection Aspegic! la première boite et son fascicule à 2€99 chez ton marchand de journaux!

Non mais dites moi que je rève???? J'ai l'impression que certains gens sont devenus fous! Mais, mais, MAIS! On parle de quoi là??? Des nouveaux caleçon DIM ou de MEDICAMENTS?

Alors attendez un peu que je réfléchisse... ce monsieur l. (oui sans majuscule...), il trouve que les Médicaments sont chers. Ouais OK, il a peut-être raison, moi, petit consommateur, je veux bien le croire. Il prétend pouvoir les vendre moins cher qu'une PHARMACIE (pardonnez la majuscule, c'est primordial je crois). Alors attendez, je ne veux pas dire que la PHARMACIE est une boutique de Médicaments, mais il me semble quand même quand dans mon pays (la France!), on peut reconnaître une sorte de 'concurrence' entre les OFFICINES non? Si je trouve que tel Médicament (en 'ventre libre') est moins cher dans le village d'à côté, rien ne m'empêche d'aller faire mes emplettes Médicales à cet endroit, non? Bref, faire jouer la concurrence comme pour tout autre achat. Je crois que c'est un bon moyen de le faire baisser ce fameux prix, pensez pas?

Alors maintenant, vous me direz: bah, ouais, jvois bien ouais, mais alors, pourquoi que les PHARMACIES devraient avoir le monopole du Médicament (en 'vente libre')?
Et là, je crois que nous avons un petit problème de malentendu. Savez-vous ce qu'est un Pharmacien? Oui le mec en blouse blanche qui travaille debout toute la journée, le seul à pouvoir déchiffrer une Ordonnance du Médecin. Oui ce type là, il n'a pas un bac pro vente (rien contre la vente dans cet article entendons nous bien), il n'a pas fait des études commerciales. Non non, je sais très bien, cet bonhomme là, il a fait des études Médicales. Ouais, à peine 6 ans à la fac. Au début, il a du passer un concours. Ouais histoire de savoir s'il avait suffisamment de jujotte pour continuer là-dedans. Après, ce type, il décide de ce qu'il va faire dans ses études. Parce que oui, il a quand même un pannel ouvert d'opportunités, il ne fait pas forcément des études pour se retrouver en OFFICINE. Ceux pour qui 'business is business', on les retrouve dans les para-pharmacies, jvais gentiment les appelés les cancres cupides (non, j'ai pas dit /stupide/), ils vendent pas de Médicaments eux, des produits para-médicaux (PARA- ça vient du grec, ça veut dire -à côté de- ; un peu de linguistique ici ne fera pas de mal :D ), bref, ils proposent donc des produits qu'on ne trouve pas forcément dans les rayons de monsieur l. (hé oui!), mais ne proposent pas tous les produits que l'on trouve dans une PHARMACIE.

Mais pourquoi diable ne pourrait-il pas proposer à la vente des produits que l'on ne trouve qu'en PHARMACIE?
Ah oui, j'allais y venir forcément à un moment. Parce que, un jour, en France, des Grands Sages ont décidé que les produits Médicaux, qui sont parfois dangereux quand on ne sait pas bien s'en servir. Des Médicaments, que même si on sait à quoi ils servent (mal de tête?), ils n'en restent pas moins dangereux! Rien qu'un Paracétamol (pas de marque, juste le nom de la molécule), ya une dose limite par 24H! Vous ne le saviez peut-être pas... Votre Pharmacien, il est là pour vous le rappeler. Il va vous expliquer pourquoi. Et il va vous aider à comprendre vos maux et à les soigner, en vous indiquant le Médicament approprié. Il ne remplace pas le Médecin, ils vont de paires! Mais quand vous avez mal à la gorge, votre Pharmacien saura vous dire quoi prendre, en vous faisant décrire au mieux ce que vous ressentez, s'il n'y arrive pas, il vous envoie chez votre Médecin!

Et monsieur l.? Il va faire quoi lui?


-Bonjour Madame, qu'est-ce que j'vous sers?
-Bonjour, alors je prendrais, un morceau de jambon à l'os, 300g de comté, trois colins.
-Alors, oui, voilà. Et avec ceci?
-Ajouter moi 3 boîtes de Paracétamol.
-Je vous mets ça. Voilà! ça sera tout?
-Oui je vous remercie!
-C'est moi, au-revoir madame!
-Au-revoir.


A mes Amis Pharmaciens (et ceux qui le deviendront).


----------
Je n'ai pas dit tout ce qu'un étudiant en Pharmacie peut faire avec ses études, si vous savez pianoter un minimum sur l'internet, vous trouverez facilement toutes ces informations.


PS: si jamais, j'ai dit des choses complètement fausses, merci aux VRAIS Pharmaciens (ou en devenir) de me le signaler! J'espère être assez au clair avec cette affaire, parce que m'énerver comme ça...

PS: Je pense juste ajouter une dernière petite chose, une toute petite définition tout droit sortie du Trésor de la Langue Française:
PHARMACIE: substantif féminin, Science, art, techniques, ayant pour objet la recherche, la fabrication, le contrôle, le conditionnement et la distribution des médicaments.

Aller, j'en mets une autre:
Parapharmacie: substantif féminin, Ensemble des articles vendus en pharmacie à l'exclusion des médicaments et des autres produits spécifiquement du ressort du pharmacien.
Repost 0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 22:20


Hé dis, tu t'souviens?
Tu t'souviens du p'tit bonhomme qui connait pas son ch'min?
Hé bien il s'est perdu!
Il a cru bon de suivre le chant des zoiseaux
Not' bonhomme s'est retrouvé dans une clairière
Il a tourné en rond et cherché les zoiseaux.
Rien à faire le p'tit bonhomme se perd.
On l'avait pourtant prév'nu!
Repost 0